Err

Blog

A nouveau confinement et attestation !

A l'heure ou la situation sanitaire nous impose un troisième confinement, nous tenons à vous informez que le Caveau reste ouvert aux horaires habituels :
du lundi au samedi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 19h00 , le dimanche de 10h00 à 12h00 ou sur rendez-vous.

Nous pouvons vous accueillir avec le respect des gestes barrières, du gel hydroalcoolique est à votre disposition. Obligation de porter un masque chirurgical ou de catégorie 1 et en l’absence du port du masque, nous faisons respecter une distance de deux mètres entre chaque personne, y compris avec le personnel. Vous pourrez également déguster avant vos achats si besoin.
Nous pouvons laissez ouvertes les portes autant que possible afin de réduire les contacts et faciliter l’aération des locaux.
Nous vous servons afin d'éviter d’entrer en contact avec les produits ou le mobilier.

Vous pouvez également , passez vos commandes sur notre site internet, et  les récupérer en "click and collect "
Dans tous les cas , pensez à vous munir de votre attestation de déplacement en cochant  la zone 
   

(6)  Achats, établissements culturels ou lieux de culte (au sein de mon département*)
- Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, pour les retraits de commandes, ou pour bénéficier de prestations de service.






Rédigé le  7 avril 2021 17:05  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Partenariat

PartenariatPour cette nouvelle année 2021, nous souhaitons essayer de développer des partenariats avec des acteurs économiques locaux, afin de mettre en valeur leur production et de soumettre à nos clients et nos futurs clients des associations mets et vins du Château de l'Etoile.
Pour cette première expérience, et à l'occasion de la St-Valentin, nous nous sommes associé avec SALMON'EST France, pour proposer l'association du saumon fumé et de notre vin Cep d'or.
Situé à Louhans(71500) zone de l'Aupretin, l'activité principale de Salmon'Est France est le fumage du saumon de différentes provenances 
(Ecosse, Norvège, Islande, Alaska ), la transformation de céphalopodes et la découpe de poissons .En savoir plus sur Salmon'est France : https://www.facebook.com/SalmonEst-France-100562315171674/?ref=page_internal
Nous espérons pouvoir développer ce type de relation pour pouvoir vous proposer de belles et gouteuses opportunités.
Rédigé le  10 fév. 2021 15:33  -  Lien permanent
0 Commentaires  

UN VIGNOBLE EXIGEANT OÙ IL EST IMPÉRATIF D’ÊTRE UN BON VIGNERON

Le climat du vignoble peut être rude. Le climat est semi-continental, avec des hivers froids, des étés chauds et secs. L’automne et le printemps, aux températures douces, sont souvent caractérisés par des précipitations abondantes. La pluviométrie annuelle est importante : 1 100 mm à Arbois ou Voiteur ; 1 400 mm à Poligny, contre 800 mm en Bourgogne. La température moyenne sur 30 ans est de 10 °C, un peu au-dessus de la limite de 9,5 °C généralement admise pour la culture de la vigne, avec des hivers à 5 °C.

 L’ensoleillement est d’environ 1 800 heures par an, et accuse donc un déficit d’un millier d’heures par rapport à celui du vignoble méditerranéen (2 800 heures).
 Les vents dominants de secteur sud à ouest sont plutôt humides et chauds, mais le vignoble subit aussi une bise glaciale, qui souffle du nord et du nord-est. L’exposition (à l’ouest, voire au sud-ouest ou au sud, par exemple dans les reculées) joue un rôle essentiel.

 Ce qui est notable dans l’histoire du vignoble jurassien, ce sont ses accidents climatiques, pour les précipitations (qui peuvent varier du simple au double d’une année à l’autre), les températures, les grêles, les gels - sans parler du gel général de 1956. Dans Les vignobles du Jura et de la Franche-Comté, Charles Rouget insiste sur les hivers rigoureux, longs, rudes, dommageables qui entraînent « beaucoup de vignes perdues », les grandes eaux qui ravinent les chemins au printemps, les gels rigoureux.

 Comme le note Sébastien Guyetant en 1822, « la température variable du vignoble l’expose au printemps à éprouver des gelées désastreuses que l’on voit assez souvent survenir jusque dans le courant du mois de mai ». On comprend que la fête de saint Vernier tombe dans cette période délicate. Charles Rouget relève par exemple, en avril 1811, des gelées générales et totales.
 Le climat fût fut jugé si difficile par Auguste Parandier qu’il le considéra comme devant constituer « un rempart contre le phylloxéra ».

 Avec le réchauffement climatique et l’amélioration des techniques viticoles, les aléas sont moins fréquents. Le réchauffement est même bénéfique pour les vins rouges qui deviennent moins acides. On ne vendange plus en novembre non plus…
Le contexte pédoclimatique du Jura en fait un vignoble de combattant : lourdeur des marnes, des terres parfois lourdes à travailler, qui - comme l’écrit Bernard Clavel dans L’Espagnol - collent aux pieds dans l'humidité automnale ; ruissellements nécessitant des travaux de terrasses, de drainage et le remontage de la terre en haut de pente. La viticulture a dû bien sûr s’adapter, notamment par le choix des cépages, ou - à une époque - la complantation qui a joué un rôle d’amortisseur des variations climatiques (comme dit le proverbe, Plant de tout plant / Vin en tout temps).

 Climat, choix des cépages, travail dans les marnes… il faut être un excellent vigneron pour être vigneron dans le Jura.

Source  : Site officiel des Vins du jura  (https://www.jura-vins.com/)

Rédigé le  29 jan. 2021 16:58  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Alexandre Vandelle, vous parle de son vignoble

Alexandre Vandelle,  vous parle de son vignoble « À 42 ans, j’ai plus de 20 ans d’expérience au Château. Le domaine se transmet de génération en génération depuis 1883 et je représente la 5e. Dans mon vignoble de 18 hectares, je produis entre 50 000 et 80 000 litres de vin par an. On y trouve de nombreuses AOC, notamment L’Étoile, Côtes du Jura, Macvin, Crémant, Vin de Paille ou encore Vin Jaune. Parmi les cinq cépages cultivés, ma particularité est l'ouillage du Savagnin et la mise sous voile du Chardonnay. Je suis également engagé en partenariat avec Ecocert France afin de convertir mon exploitation au respect d’un mode de production Biologique, pour mon fils Arthur. Il faut bien préparer l'arrivée de la 6e génération Vandelle au Château ! »
Rédigé le  13 jan. 2021 17:00  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Bonne Année 2021

Bonne Année 2021
Alexandre 
et toute l'équipe 
Château de l'Etoile 
vous souhaite 
une bonne et heureuse année
2021

Rédigé le  12 jan. 2021 16:55  -  Lien permanent
0 Commentaires  
 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.

Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.